Top 3 des épidémies les plus mortelles de l’histoire

Une épidémie est une maladie qui s’attaque en même temps à un groupe de personne ou d’animaux. L’humanité en a connu un nombre incalculable, mais il y en a qui ont fait plus de ravage que les autres. En voici trois présentées dans ce texte.

La peste noire

De 1347 à 1351, la peste noire aurait attaqué la population européenne et eu raison de plus de la moitié. On parle là de plus de 25 millions de personnes tombées sous l’assaut de ce virus. Mais celui-ci réapparu plusieurs années plus tard et emporta à nouveau une centaine de millions de personnes de part le monde. Coté bilan, il est évident que ce virus a fait fort. Il a été découvert par la suite que la peste noire était provoquée par une bactérie appelée yersinia pestis. Un virus auquel personne n’avait de remède à l’époque. Ce qui explique ce ravage sans pareille qu’il a fait.

La grippe espagnole

Le premier cas de grippe espagnole fut découvert en Chine en 1918. L’épidémie se propagea ensuite vers plusieurs pays puis pris une ampleur planétaire dès qu’elle toucha tous les continents. Il lui a fallu en effet moins de trois mois pour se répandre ainsi et commencer par faire des cadavres. Il fut recensé à la fin de l’épidémie un nombre de victimes allant jusqu’à 30 millions de personnes. Mais le nombre de contaminations enregistré équivaut à plus d’un tiers de la population mondiale.

Le choléra

Cette maladie n’est ignorée de personne parce qu’elle touche encore quelques poignées de gens jusqu’à nos jours dans certaines zones du monde. Le choléra apparut en 1817 et s’attaqua premièrement à l’Europe occidentale avant d’atteindre quelques pays en Asie. Des mesures ont ensuite été prises avant de stopper le virus mais il revint à plusieurs reprises en partant de différents pays. A chaque épisode, le choléra emporte un certains nombre de personnes avant d’être maitrisé.