Qu’est-ce que l’insomnie ?

L’insomnie est généralement un manque de sommeil. Elle est très souvent une plainte subjective dont les effets sont réels chez bon nombre de personnes. Il est important de préciser que ces effets peuvent varier d’un individu à un autre. Le nombre d’heures de sommeil dont chaque personne a besoin est variable ce qui rend parfois le diagnostic difficile.

Quelles sont les conséquences d’une insomnie ?

Les conséquences d’un manque de sommeil sur l’être humain sont nombreuses. Ces conséquences sont perçues comme une partie du diagnostic d’insomnie. Le site en-pleine-sante.com vous propose une approche globale de la compréhension de la maladie. Un manque de sommeil peut entraîner une augmentation du risque de développer des maladies métaboliques. Parmi ces maladies, nous pouvons citer l’obésité, le diabète, etc. L’insomnie provoque également des pathologies cardiovasculaires, une baisse des défenses immunitaires. Nous constatons aussi chez les personnes qui souffrent d’insomnie une accélération du processus de vieillissement. L’insomnie donne souvent de la fatigue, de la somnolence pendant la journée. Elle peut aussi être source de troubles de la concentration et d’irritabilité. Il est à noter que le sommeil peut être perturbé en termes de quantité ou en qualité. L’insomnie est souvent classée selon son degré de perturbation. De ce fait, nous avons les insomnies transitoires et les insomnies primaires. Il faut noter que chacune d’elles a des causes bien précises.

Il y a-t-il un traitement pour l’insomnie ?

Le traitement de l’insomnie repose sur les soins auto-administrés. Il consiste généralement à améliorer les habitudes de sommeil, à suivre une thérapie comportementale. Pour ce faire, il faudra identifier les causes et apporter une solution sous-jacente. Le recours aux somnifères est bien possible pour solutionner le problème de sommeil. Mais ces somnifères ont très souvent des effets secondaires qu’il faudra surveiller de près. Comme médicament, nous pouvons citer les sédatifs, les antidépresseurs et les antihistaminiques.