La chirurgie d’implants fessiers : comment se déroule-t-elle ?

Pour les hommes et les femmes qui souhaitent une amélioration de leurs fesses, la chirurgie d'implantation fessière peut être la solution optimale. Les fesses plates peuvent déclencher des complexes émotionnels, quelle qu'en soit la cause. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce que vous devez savoir sur l'augmentation des fesses

Quand la pose d'implants fessiers est-elle la solution optimale ?

Les bons candidats à la chirurgie des implants fessiers ont généralement des fesses petites et plates. Une raison de vouloir des implants peut être le manque de définition et de contour des fesses qui se produit souvent avec le processus naturel de vieillissement et qui rend le corps moins attrayant. La chirurgie des implants fessiers est la solution optimale pour les patients qui souhaitent augmenter de manière significative la projection de leurs fesses. Bien que la chirurgie d’implants fessiers soit le moyen le plus utilisé pour l’augmentation des fesses, il existe également d’autres méthodes sans implants. Le Blog de la Santé vous en dit plus sur cette méthode. Cependant, pour être un candidat approprié à tout type de procédure d'augmentation des fesses, vous devez être en bonne condition émotionnelle et de santé, et comprendre et accepter les risques.

Comment se déroule l'opération ?

L'opération d'implantation de fesses est réalisée sous anesthésie générale. Cela signifie que le patient sera endormi et ne se souviendra de rien et ne ressentira aucune douleur au moment de l'intervention. Une fois que l'anesthésie générale est administrée et que le patient est endormi, le chirurgien plastique commence à pratiquer les incisions. Les incisions sont placées dans le pli inter fessier, quelques centimètres au-dessus de l'anus. Grâce à ces incisions, le chirurgien crée une section dans les muscles fessiers où les implants sont insérés dans les compartiments. Le compartiment doit s'adapter parfaitement, sinon les implants pourraient se déplacer et créer des complications. Une fois les implants insérés et fixés dans leurs compartiments, les incisions peuvent être suturées et l'intervention est considérée comme terminée.